1,2,3, Furets
Il était une fois...

9 décembre 2013, par S De Carvalho

Il était une puce…

Vous avez peut-être vu traîner l’affichette ci-dessous sur les réseaux sociaux. Logique, c’est notre oeuvre. Mais nous pensons que l’histoire de Puce mérite un petit développement. Car son parcours est un exemple flagrant de ce que le manque d’information peut donner.

information_adoption_piti

Pupuce de son petit nom a donc eu deux maîtres. De l’aveu de sa seconde maîtresse, son premier maître la manipulait avec « des gants de boxe ». Sur le moment, les bénévoles qui sont passées la prendre n’ont pas trop pensé à demander si c’était au sens propre ou au figuré. Quoi qu’il en soit, il en a eu marre des morsures, et s’en est débarrassé chez quelqu’un qui « connaissait les furets » (sous-entendu : qui a eu la chance d’avoir une première furette calme)… Mais qui ne les connaissait pas assez pour savoir canaliser une furetonne un peu taquine.

La seconde propriétaire a donc appelé une asso pour faire adopter cette petite puce de huit mois dite « mordeuse ». L’une des raisons invoquées était, entre autres, qu’elle n’était pas manipulable et qu’elle avait même attaqué le chat ! Lorsque les bénévoles ont vu le chat en question, elles ont eu comme un doute, vu la taille du matou, type européen gros gabarit. Par précaution elles avaient pris leurs gants pour embarquer ce qui semblait être, d’après la description, une véritable furie ! Précaution inutile, la miss était manipulable.

puce03
La bébette sauvage à son arrivée au refuge

Tellement, en fait, qu’elle était réservée par l’une des deux bénévoles avant son arrivée au refuge. 🙂

Mordeuse or not mordeuse ?

Alors, au final, mordeuse ou pas mordeuse ? Si vous avez lu ce qui est dit sur l’affiche, sa nouvelle môman la trouve A-DO-RA-BLE. Et c’est vrai, c’est une furette hyper-manipulable qui aime bien faire la sieste sur son humain et jouer avec ses potes.

Par contre, il lui arrive de mordiller après trois léchouilles. Je dis bien « mordiller », elle ne fait pas mal et elle ne laisse pas de trace. Si elle est capable de manger du lapin ou du poulet cru sans laisser l’os, croyez bien qu’elle pourrait faire mal si l’envie lui en prenait. Elle aime bien titiller les parties charnues, et ça s’arrête là. On peut même lui couper les griffes sans avoir recours à une friandise ni la prendre par la peau du cou, elle ne mord pas.

Par contre, et là je vais faire sourire tous les bénévoles et les connaisseurs du furet, mettez Puce au milieu d’une pièce remplie de monde, et elle ira taquiner du bout des dents la seule personne qui n’est pas à l’aise avec un furet. Véridique et prouvé 🙂

Quant au chat, me direz-vous ? Son adoptante a accueilli un chat sorti de fourrière en famille d’accueil durant quelques semaines. Figurez-vous qu’elle a vu cette petite puce de 650g charger un chat de plus de 5 kg. Mais après la première attaque, elle s’est contentée d’aller taquiner du bout des dents le seul être vivant à ne pas être à l’aise avec elle : le chat. 🙂 Si ça peut vous rassurer, le chat a vite compris que gagner les hauteurs était un bon moyen d’éviter le contact.

manipulation furet facile
Où sont les gants ??? 😀

Morale de cette histoire…

Puce n’aurait jamais changé trois fois de foyer si les gens s’étaient renseignés avant de prendre un furet. Naturellement, elle fait le bonheur de sa môman définitive. Mais combien de furets mal manipulés ont été jetés dehors parce que soit-disant mordeurs ? Combien n’ont pas eu la chance d’être accueillis et combien encore finiront en association ou pire, à la poubelle, juste parce que les gens oublient qu’un animal, ça s’éduque ? Puce, comme les autres furets, n’est pas une peluche. Alors vaut mieux ne pas adopter d’animal si vous n’êtes pas prêt(e) à vous en occuper jusqu’à la fin de sa vie.

 Cette histoire est la première de notre nouvelle rubrique « Il était une fois ». Si vous aussi vous souhaitez nous faire partager l’histoire d’un furet qui vous a marqué, touché, ou amusé, n’hésitez pas à nous contacter. Nous raconterons votre histoire (en préservant, ou pas, votre anonymat selon vos souhaits).

Les articles qui pourraient vous intéresser