1,2,3, Furets
Le furet

20 juin 2014, par S De Carvalho

Vous avez trouvé un furet ? Que faire ?

Vous tombez nez-à-nez avec un furet au détour d’un chemin ? Voici quelques pistes qui lui permettront de retrouver son propriétaire ou de lui éviter une mort certaine.

Avant toute chose : l’attraper

 » Il court, il court, le furet…  » je vous fais grâce du reste de la chanson. Cela reste cependant un point très important. Il va falloir, pour le sauver, l’attraper.

Qu’est-ce qu’un furet ?

Sans doute certains trouveront-ils la question bête. Mais récemment, une association a été contactée pour un furet trouvé errant en plein centre de Paris. Or, lorsque l’association l’a récupéré, il ne s’agissait pas du tout d’un furet. C’était une fouine. Voilà pourquoi nous allons partir du principe qu’il n’y a pas de question bête 😉 .

Pour commencer, il est assez difficile de distinguer un furet zibeline d’un putois. D’une manière générale, un putois ne viendra pas au contact et vous le trouverez très rarement ailleurs qu’en pleine campagne. Il est aussi plus noir et légèrement plus grand que son homologue furet. Mais il est surtout tout en muscles.

Putois européen Thanks to Malene Thyssen, http://commons.wikimedia.org/wiki/User:Malene
Putois européen
«Ilder » par Malene ThyssenTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 2.5 via Wikimedia Commons.

La fouine, elle, est plus grosse et la queue est très longue.

Steinmarder (cropped).jpg
Fouine
« Steinmarder (cropped) » par Steinmarder_01.jpg: Zefram
derivative work: Mariomassone (talk) — Steinmarder_01.jpg. Sous licence GFDL via Wikimedia Commons.

La belette, elle, est nettement plus petite. Elle ne dépasse pas les 30 cm.

Mustela nivalis -British Wildlife Centre-4.jpg
Belette
«Mustela nivalis -British Wildlife Centre-4 » par Keven Law — originally posted to Flickr as On the lookout…. Sous licence CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons.

Les animaux ci-dessus sont sauvages et la détention en est interdite. Il ne faut donc pas les prélever de la nature. Si par contre vous en trouvez en ville, n’hésitez pas à l’amener chez un vétérinaire (si vous pouvez), ou contactez le centre de soin spécialisé dans la faune sauvage le plus proche de chez vous. Sachez qu’il vous est interdit de l’héberger sans une autorisation.

En conclusion, un furet ressemble grosso modo à ça :

voilà à quoi ressemble un furet
2 furets mâles : à gauche, un zibeline, à droite, un albinos

Il existe une foultitude de couleurs, et vous trouverez même des furets à poil long. Mais si la dégaine du putois est à peu près la même, vous ne devriez pas avoir trop de mal à reconnaître un furet. Au pire, n’hésitez pas à avoir recours à votre moteur de recherche préféré à la rubrique « images », ou à parcourir le site pour en avoir le cœur net.

Si vous trouvez un furet au fond du jardin

furettePensez surtout à éviter tout contact entre vos propres animaux et le furet. Il arrive assez souvent qu’un furet errant soit plein de parasites qu’il peut transmettre à votre animal. Et pensez aussi à vous prémunir d’une éventuelle morsure. Des gants de jardinage peuvent être utiles.

Si vous avez une boite de transport pour chat ou chien, vous pouvez l’attirer en y mettant quelques croquettes pour chat. Logiquement, je devrais vous dire d’en prendre de très bonnes, voire carrément de tester du poulet cru, mais dans une situation délicate, où on ne sait pas trop si l’animal sera encore là dans 5 minutes, on fait avec ce qu’on a.

Donc, si vous avez du poulet cru, tentez l’aventure. Surtout pas de pain, de fruits, de restes de table, c’est un carnivore strict. Donc le strict nécessaire est de mise : viande (ce que vous avez), crue, et non salée (donc pas de jambon). Sinon, quelques croquettes pour chat ou chaton le sustenteront bien pour les 5 minutes 3/4 qu’il va passer chez vous.

Si vous n’avez pas de boite de transport, prenez la première chose qui pourrait vous servir de cage.

Si vous trouvez un furet dans la rue

Dans un premier temps, si vous baladez votre chien, pensez à l’éloigner du furet autant que possible pour éviter tout risque de transmission de maladie, ou même une bagarre. Pour l’attraper, prenez toutes les précautions possibles selon votre temps de trajet. Vous pouvez utiliser une veste, une écharpe, ou même le mettre dans votre sac, en lui laissant de quoi respirer.

Si vous ne réussissez pas à attraper le furet

N’hésitez pas à vérifier s’il n’y a pas d’affichette dans votre quartier ou votre boite aux lettres. Vous pouvez quand même signaler au vétérinaire du coin, à la SPA ou à l’association la plus proche de chez vous que vous l’avez aperçu. Si quelqu’un le recherche, votre aide pourrait être très précieuse. Vous pouvez également poster sur Furets perdus et trouvés, sur la page Pet Alert de votre département sur Facebook.

Vous avez attrapé le furet. Maintenant, que faire ?

 Vous ne pouvez pas le garder chez vous ?

Appelez le vétérinaire le plus proche pour savoir s’il accepte de le prendre en charge. C’est lui qui le confiera aux autorités compétentes.
Vous pouvez aussi vous renseigner sur l’association Furets la plus proche de chez vous pour qu’elle le prenne en charge. Cela suppose que vous gardiez votre protégé plus d’une journée, mais les associations essaient bien souvent de récupérer l’animal le plus rapidement possible. N’hésitez pas à nous contacter pour savoir quelle est l’association la plus proche.

Vous pouvez garder le furet en attendant de retrouver sa famille

Le loger et le nourrir

Le furet est un carnivore strict : il ne mange donc ni légume, ni fruit, ni céréales ni pain
Le furet est un carnivore strict :
il ne mange donc ni légume,
ni fruit, ni céréales ni pain

Si vous souhaitez l’héberger jusqu’à ce qu’il retrouve sa famille, pensez à isoler le furet le temps d’une quarantaine si vous avez d’autres animaux. Vous n’avez pas de cage ? Hébergez-le dans la salle de bain, le temps d’en trouver une. Par contre, mettez en hauteur tout ce qui peut s’avérer dangereux et, si les toilettes sont dans la salle de bain, maintenez l’abattant fermé en le lestant si besoin. Par la suite, vous pourrez le loger dans une cage à lapin d’1 mètre en attendant mieux.

Procurez-lui un coin dodo : un vieux t-shirt ou un jean usagé, une serviette de toilette, bref, ce que vous pouvez recycler pour qu’il s’y cache. Et n’oubliez pas un coin litière. Si vous n’avez pas de litière, du papier journal  devrait faire l’affaire. Beaucoup de furets sont habitués à la litière pour chat, cependant.

Il faudra que le furet ait de la nourriture et de l’eau à volonté. Étant donné qu’il est carnivore, soit vous décidez de le nourrir avec de très bonnes croquettes pour chaton, soit vous testez le poulet cru. Évitez si possible les croquettes pour chaton de supermarché, elles ne sont déjà pas bonnes pour les chatons, alors imaginez pour un furet…

Il faudra certainement aussi réaliser quelques soins : coupe des griffes, nettoyage des oreilles, pipette antipuces, ou lui retirer des tiques. Il est fort possible aussi qu’il faille le faire implanter. Si vous n’avez jamais eu de furet auparavant, n’hésitez pas à demander conseil sur les groupes ou forums dédiés, que ce soit pour les soins en question ou pour toute autre interrogation. Vous pourrez également y trouver les coordonnées d’un vétérinaire spécialisé.

Recherchez son propriétaire

La première chose est de vérifier s’il est identifié par puce électronique. La vérification est gratuite et s’effectue chez un vétérinaire. Qu’il soit pucé ou non, laissez vos coordonnées au vétérinaire pour le cas où son maître le chercherait.

Si le furet n’est pas identifié, appelez les vétérinaires du coin, la SPA et l’association la plus proche de chez vous. N’hésitez pas à poster sur Furets perdus et trouvés, sur la page Pet Alert de votre département sur Facebook. Vous pouvez éventuellement vérifier si aucune affichette ne traîne dans les boites aux lettres ou chez les commerçants.

Lorsque vous posterez votre alerte, mettez un maximum de détails concernant la localisation, mais aucun détail concernant le furet ! Ce sera à celui qui se dit propriétaire de l'animal de donner un maximum de détails pour prouver que c'est bien le sien, et de fournir une photo, non le contraire. En effet, certaines personnes sautent sur l'occasion pour obtenir un furet gratuitement en faisant croire qu'il s'agit du leur. Prudence, donc.

Si vous ne retrouvez pas le propriétaire du furet

Vous pouvez éventuellement le confier à une association spécialisée qui se chargera de la faire adopter, ou vous charger vous-même de lui trouver une famille. Si vous souhaitez vous débrouiller seul, soyez très vigilant dans le choix de sa nouvelle famille, il ne s’agirait pas de le retrouver à nouveau dehors dans un mois.

Vous pouvez également choisir de le garder si après plus d’un mois vous n’avez pas retrouvé sa famille. Si tel est le cas, réfléchissez très sérieusement avant de vous lancer et faites vous conseiller par des passionnés ou un vétérinaire spécialisé NAC. Et surtout, identifiez-le. C’est indispensable et cela pourrait lui sauver la vie.

Les articles qui pourraient vous intéresser