1,2,3, Furets
Comportement, Le furet

23 octobre 2016, par grand_gourou_du_poutpout

La morsure du fureton

C'est l'article 2 sur 3 de la série La morsure

La morsure

Chez le fureton, il y a principalement deux types de morsures : les morsures de jeu et les morsures de stress. Concernant cette dernière, cela peut arriver au moment de l’accueil à la maison. Cela peut durer si trop de bruits ou de perturbations viennent gêner son repos. Le remède consiste donc à lui foutre la paix.

Concernant la morsure de jeu, c’est à vous d’indiquer au furet jusqu’où il peut aller. Dans certains cas, arrêter de jouer et l’ignorer royalement peut suffire. En cas d’insistance, voire de morsure au sang, vous pouvez l’attraper par la peau de cou et lui dire un « non » ferme et déterminé, puis le reposer et l’ignorer. Il vous faudra sans doute répéter cette opération plusieurs fois avant que votre furet comprenne, certains furets ayant eu cours de saut le jour de la distribution des cerveaux.

Nous attirons votre attention sur le fait qu’un furet mord aussi pour communiquer. Nous sommes là pour vous éviter les morsures qui font mal, pas pour éradiquer un comportement somme toute naturel. En grandissant, votre fureton fera semblant de mordre, pour vous indiquer qu’il en a marre ou pour jouer.

S’il mord et continue à sautiller autour de vous, c’est qu’il joue. S’il montre les dents ou mord et cherche à s’en aller, c’est qu’il est temps de le laisser tranquille. En respectant ce signes, vous apprendrez rapidement à communiquer avec votre fureton, à le mettre en confiance et à le laisser grandir en toute sérénité.

Dans la même série

<< Comprendre la morsure chez le furetLa morsure chez le furet adulte >>

Les articles qui pourraient vous intéresser